Espace Maurice Blanchot                                                












|Accueil|Articles|Association|Bibliographie|Bibliographie critique|Biographie|Colloques|Correspondances|Historique|Presse|Liens|Crédits et contact|

 

Espace Maurice Blanchot - www.blanchot.fr
ISSN: 1765-291X

Fondateur
Parham Shahrjerdi

Comité de direction

Christophe Bident, Jérémie Majorel, Parham Shahrjerdi.

Comité de rédaction

Monique Antelme, Andrew Benjamin, Gisèle Berkman, Vanghélis Bitsoris, Marco Ciaurro, Marcus Coelen, Danielle Cohen-Levinas, Jonathan Degenève, Marco Della Greca, Juan Manuel Garrido, Kai Gohara, Kevin Hart, Leslie Hill, Mike Holland, Susanna Lindberg, Charlotte Mandell, Laura Marin, John McKeane, Ginette Michaud, Marcelo Jacques de Moraes, Jean-Luc Nancy, Yuji Nishiyama, Paul-Emmanuel Odin, Hannes Opelz, Joon-Sang Park, Edson Rosa da Silva, Benoît Vincent, Serge Zenkine, Giuseppe Zuccarino.





















Bibliographie

 

BIBLIOGRAPHIE DES TEXTES DE MAURICE BLANCHOT

 

Ce travail se situe dans le prolongement d’au moins trois tentatives bibliographiques antérieures, celles de Mike Holland dans la revue Gramma, 3-4 et 5 (1976), de Leslie Hill dans Blanchot : Extreme Contemporary (Routledge, 1997), et de Christophe Bident dans Maurice Blanchot : partenaire invisible (Champ Vallon, 1998), auxquelles vient donc s’ajouter la présente qui, à terme, se voudrait définitive.

 

L’ensemble de l’œuvre de Blanchot, on le sait, est de mieux en mieux connu aujourd’hui sous ses multiples aspects. Ce qui ne veut pas dire pour autant que tous les textes de l’écrivain soient exhaustivement répertoriés. Manque entre autres, par exemple, la liste intégrale des articles de Blanchot parus dans le journal Le Rempart (1933), la collection retenue à la BNF, la seule connue, s’avérant malheureusement incomplète. Se pose également la question épineuse des textes anonymes ou non signés : on sait que tout au long de sa carrière de journaliste, en tant que rédacteur en chef du Rempart, du Journal des débats, et d’Aux écoutes, Blanchot est selon toute vraisemblance l’auteur de quelques milliers d’éditoriaux qui, comme le veut la convention, ne sont pas revendiqués en son nom propre, et qu’il est donc quasiment impossible de lui attribuer sans reste. (Rappelons toutefois que pour trois numéros d’Aux écoutes, entre le 15 juin et le 27 juillet 1940, le directeur historique Paul Lévy étant désormais en fuite, c’est le nom de Blanchot qui y figure comme directeur de la revue et qu’on pourra ainsi le considérer comme étant responsable de ce qui s’y publie, même si l’étendue de cette autorité éditoriale, sous l’occupation qui commence, reste peu certaine.) Existe par ailleurs le problème inverse. Car si les articles publiés par Blanchot dans les journaux de l’époque sont signés pour la plupart soit de son nom propre, soit de l’abréviation : M.Bl, on n’en rencontre pas moins, surtout dans les Débats, bon nombre de textes signés : M.B. Ces articles faut-il les attribuer à Blanchot ou à un (ou plusieurs) autre(s) journaliste(s) portant les même initiales ? En attendant l’analyse détaillée qui seule permettrait éventuellement de trancher, nous ne retenons pour l’instant que les textes dont on puisse affirmer avec une relative certitude qu’ils ont été en effet rédigés par Blanchot. Là aussi une certaine prudence s’impose : le 2 mars 1998 Blanchot faisait répondre à Deborah Hess qu’un certain nombre de textes parus en 1937 dans L’Insurgé (notamment : « De la révolution à la littérature » ; « Réquisitoire contre la France » ; « M. Delbos paiera » ; « Il ne suffit pas de dire : ni Berlin, ni Moscou ») soit « ne sont pas tous écrits par lui », soit  « ont été modifiés, sans le consulter ».

 

De par sa nature même encore provisoire, le travail bibliographique dont nous faisons état ici relève aussi d’un important travail collectif. Ont déjà apporté références, précisions, ou encore vérifications indispensables (selon l’ordre alphabétique) : Christophe Bident, Dario Borso, Marco Della Greca, Kevin Hart, Leslie Hill, Mike Holland, Laura Marin, Ginette Michaud, Hannes Opelz, Parham Shahrjerdi : qu’ils en soient remerciés ; et nous invitons de même tous les usagers de cet espace Maurice Blanchot — chercheurs, étudiants, lecteurs, ou autres — à bien vouloir collaborer à leur tour en faisant parvenir au comité de direction du site toute correction ou information supplémentaire éventuelles. Signalons par ailleurs que la collection du Journal des débats (1814-1944) déposée à la BNF est désormais disponible sous forme numérisée, ce qui va sans doute faciliter les recherches en ce qui concerne cette première période de la carrière de l’écrivain :  http://bit.ly/eLdurH

 

Rappelons aussi que la liste de toutes les chroniques de Blanchot publiées dans La Nouvelle Revue française est également disponible en ligne. Pour y accéder il suffit de se diriger vers http://bit.ly/hQF9Y9

 

Pour ce qui est de la présente bibliographie, celle-ci mentionne :

  • dans l’ordre chronologique, tous les livres publiés du vivant de Blanchot ou ayant fait l’objet d’une édition ou réédition posthume, ainsi que tous les textes publiés par Blanchot mais non repris par lui et et qui ont été rassemblés en volume depuis sa mort ;
  • dans l’ordre chronologique, tous les articles de journaux ou de revues, contributions à ouvrages ou manifestes collectifs, préfaces, postfaces, lettres ouvertes, tracts, ou fragments narratifs recensés jusqu’ici ;
  • ensuite, dans l’ordre alphabétique des destinataires : les correspondances privées ou personnelles qui ont été publiées jusqu’ici ;
  • enfin, dans l’ordre chronologique, les déclarations collectives auxquelles Blanchot a consenti à apporter sa signature.

 

Lorsque les textes publiés en périodiques sont repris en volume, ils sont suivis de deux références : le code d’initiales qui renvoie au titre de l’ouvrage (code établi dans la liste des livres publiés), et la pagination dans l’édition originale ou, parfois, celle devenue plus courante (c’est le cas notamment des trois titres repris dans la collection Folio essais : L’Espace littéraire, Le Livre à venir, et Une voix venue d’ailleurs [recueil de 2002]). Ces textes, Blanchot ne manque pas de les remanier plus ou moins sensiblement (à commencer par leurs titres, dont nous donnons les variantes). Il arrive aussi qu’il ne les reprenne que partiellement, ou qu’il les associe à d’autres, déjà écrits ou inédits. Certains livres ont été repris dans d’autres collections ou sous d’autres formats. Nous l’indiquons alors par la mention « rééd ».

 

Sauf indication contraire, le lieu d’édition est Paris.

 

 

Téléchargher la bibliographie des textes de Maurice Blanchot

Filter     Order     Display # 
Item Title
Livres en français
Articles de journaux et de revues, contributions à ouvrages ou manifestes collectifs, préfaces...
Correspondances personnelles
Traductions en anglais
Maurice Blanchot centenaire - pour la littérature de cent ans à venir
Traductions en finnois
Traductions en roumain
Signatures
Traductions en italien
Extraits d’archives
 
<< Start < Précédent 1 Suivant > End >>
Results 1 - 10 of 10



Menu Principal
Accueil
Articles
Association
Bibliographie
Bibliographie critique
Biographie
Colloques
Correspondances
Historique
Presse
Liens
Crédits et contact

Visiteurs en ligne
We have 67 guests online


            Recherche