Espace Maurice Blanchot                                                












|Accueil|Articles|Association|Bibliographie|Bibliographie critique|Biographie|Colloques|Correspondances|Historique|Presse|Liens|Crédits et contact|

 

Espace Maurice Blanchot - www.blanchot.fr
ISSN: 1765-291X

Fondateur
Parham Shahrjerdi

Comité de direction

Christophe Bident, Jérémie Majorel, Parham Shahrjerdi.

Comité de rédaction

Monique Antelme, Andrew Benjamin, Gisèle Berkman, Vanghélis Bitsoris, Marco Ciaurro, Marcus Coelen, Danielle Cohen-Levinas, Jonathan Degenève, Marco Della Greca, Juan Manuel Garrido, Kai Gohara, Kevin Hart, Leslie Hill, Mike Holland, Susanna Lindberg, Charlotte Mandell, Laura Marin, John McKeane, Ginette Michaud, Marcelo Jacques de Moraes, Jean-Luc Nancy, Yuji Nishiyama, Paul-Emmanuel Odin, Hannes Opelz, Joon-Sang Park, Edson Rosa da Silva, Benoît Vincent, Serge Zenkine, Giuseppe Zuccarino.





















Politiques virtuelles - Jeudi 11 mars 2010 Print
Nouvelle page 1

Séminaire de la Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord

Nouvelles formes d’éditorialisation et communautés virtuelles
En partenariat avec l'Institut National d’Histoire de l’Art et l'Information Visuelle et textuelle en histoire de l'art (Invisu)

 

Politiques virtuelles

par Parham Shahrjerdi

Jeudi 11 mars 2010 à 18h

Institut National d'Histoire de l'Art (INHA)
2 rue Vivienne 75002 Paris

 

Pour parler de « Politiques virtuelles », Parham Shahrjerdi, écrivain et critique, fondateur du site Espace Maurice Blanchot et de la revue multilingue Poetrymag, éditeur d'œuvres importantes de la nouvelle littérature iranienne (interdites par la censure), et, en persan, d'œuvres de J. Baudrillard, J. Butler, G. Deleuze et G. Bataille revient sur son expérience dans le monde virtuel.

Plusieurs hypothèses se profilent.

Faire de l’espace : par le virtuel, créer de l’espace là où l’espace fait défaut. Créer un lieu pour résister au dehors, créer un dehors au réel qui occupe tout espace (parole, pensée, imaginaire, politique, résistance), et en expulsant, en exilant, en interdisant dans son dedans, réduit au néant tout espace autre. C’est devant ce manque d’espace que nous nous (re)trouvons. Faire de l’espace donc, pour ces mots étouffés, ces pensées sans place, ces imaginaires hors place.
Et penser l’espace : celui qui ouvre, qui s'ouvre, celui qui ferme, qui s’enferme, ces espaces enfermés, ces espaces de tantôt : ouverts, fermés, libres, interdits.
Lorsque tout est retiré ou occupé, il faut penser une politique de l’espace : donner de l’espace par le virtuel.

Puis, devant le non-événement du réel, en face des devenirs empêchés ou suspendus, construire le lieu de l'évènement par le virtuel : pour que quelque chose ait lieu et que l’événement ait un commencement, qu’à partir de ce point l’à-venir advienne.

 

Nouvelle page 2

Une autre manière de faire de la littérature. Une autre façon de diffuser la pensée.

Ensuite, créer le passage, une passerelle réel-virtuel. Penser le réel dans le virtuel. Diffuser cette pensée par le virtuel. Déplacer le réel par le virtuel.
En ce sens, le virtuel, c’est aussi écrire le réel en virtuel : par le virtuel, écrire encore. Donner à voir, à penser, le sens insensé du réel. Donner sens au réel, par le virtuel. Réellement.
Et toucher au poème du monde. Toucher au monde. Changer l’imaginaire.
Inventer le manque manquant. Comblé de tout comme privé de tout.
Se retrouver. S’écrire. S’agir. Exister. S’émouvoir. S’insurger. Se lever.
Créer la communauté des bannis. La communauté des solitaires.
Devenir devenirs à partir du virtuel.
En somme, les politiques virtuelles ne se veulent rien d’autre qu'émancipation. Une émancipation qui se réalise à partir du virtuel. Nous l’examinerons, nous donnerons des exemples, nous chercherons les possibles, nous évoquerons le passé, le présent, de l’Iran en France, nous irons ailleurs. Venez !
 

Dernière mise à jour ( Friday, 05 March 2010 )
< Précédent   Suivant >



Menu Principal
Accueil
Articles
Association
Bibliographie
Bibliographie critique
Biographie
Colloques
Correspondances
Historique
Presse
Liens
Crédits et contact

Visiteurs en ligne
We have 6 guests online


            Recherche